« Si vous trouvez que l’Education coûte cher, essayez l’ignorance ! »

Abraham Lincoln

Le K

LivreDino BuzzatiInclassable

Devenu, avec Le Désert des Tartares, un classique du 20ème siècle, Le K de Dino Buzzati ouvre un recueil de 50 contes fantastiques où l’on retrouve tous les thèmes poignants et familiers : La fuite des jours, la fatalité de notre condition de mortels, l’angoisse du néant, l’échec de toute vie, le mystère de la souffrance et du mal. Autant d’histoires merveilleuses, tristes ou inquiétantes pour traduire la réalité vécue de ce qui est par nature incommunicable.

« Le défunt par erreur », « Un amour trouble », « Le secret de l’écrivain », « Le veston ensorcelé », « Suicide au parc », « Jeune fille qui tombe… tombe », « Le magicien », « Le chien vide », « Petites histoires du soir », « Ubiquité », « Les bosses dans le jardin », « Petite Circé », « Dix-huitième trou », « Douce nuit »… Chacune des cinquante-deux nouvelles de ce recueil est frappée du sceau du merveilleux, du même poignant fantastique.

Dino Buzzati possède, à un degré suprême, cette rare vertu de ne pas refuser l’humour à la conscience et à la présence de la mort… Dino Buzzati est incontestablement l’un des plus grands écrivains du 20ème siècle et Le K l’une de ses plus belles oeuvres.

Découvre la 1ère partie du le livre « Le K »

Également dans Inclassable

livre : Je suis né un jour bleu
Je suis né un jour bleu

"Je suis né le 31 janvier 1979. Un mercredi. Je le sais parce que dans mon esprit, le 31 janvier 1979 est bleu... " Daniel Tammet est un autiste savant aux capacités hors du commun et un génie des nombres. Il parle sept langues -dont l'islandais qu'il a appris en quatre jours- et a su mémoriser les 22514 premières décimales de Pi. Pour lui, les nombres sont des formes et des couleurs. Je suis né un [...]

Plus d'articles dans Inclassable

Page(s) en lien avec cet article :

Également dans Inclassable

livre : Différence et souffrance de l’adulte surdoué
Différence et souffrance de l’adulte surdoué

Le surdon, réalité avérée aujourd'hui grâce aux neurosciences, se traduit par un mode de fonctionnement du cerveau qui se manifeste, entre autres, par des fonctions sensorielles particulièrement développées. De là résulte un décalage permanent entre la perception de ce que vit le surdoué et la réalité perçue par son environnement social. Le surdoué qui s'ignore éprouve une grande difficulté à gérer cette [...]

Plus d'articles dans Inclassable

Donne ton avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Page(s) en lien avec cet article :

Je veux recevoir gratuitement le livre "L’homme qui plantait des arbres" ainsi qu'un pack de 100 visuels de citations inspirantes et m'inscrire à la newsletter.

Non, je verrai plus tard.Oui

Pin It on Pinterest

Share This