« Si tu trouves que l’Éducation coûte cher, essaye l’ignorance ! »

Abraham Lincoln

La petite Bédéthèque des Savoirs : L’univers

BDHubert Reeves, Daniel CasanaveSciences

Avec le talent de vulgarisateur qu’on lui connaît, Hubert Reeves explique, en faisant d’habiles parallèles avec la créativité humaine, ce que l’on sait aujourd’hui de la création de l’Univers. Avec ses mots et ses idées simples, épurés comme des haïkus, Hubert Reeves arrive à faire comprendre l’infiniment complexe, tout en amenant ses lecteurs au bord du gouffre métaphysique.

Hubert Reeves présente sa BD sur l’Univers

Également de Hubert Reeves

livre : La mer expliquée à nos petits-enfants
La mer expliquée à nos petits-enfants

La mer expliquée à nos petits-enfants explore de manière simple et accessible ce que la science nous a appris sur les origines de la mer, sa nature physique, ses mouvements et son rôle dans les changements climatiques. La mer qui est le cœur d’un système global dont dépendent tous les équilibres de notre planète et qui par conséquent nous est indispensable ! Pour lui donner toute sa mesure, Hubert [...]

Plus d'articles de Hubert Reeves

Page(s) en lien avec cet article :

Également de Hubert Reeves

livre : L’Univers expliqué à mes petits enfants
L’Univers expliqué à mes petits enfants

"Je dédie ce livre à mes petits-enfants. En commençant à l'écrire, j'ai pris conscience de la valeur symbolique que je pouvais lui donner : celle d'un testament spirituel. Que voudrais-je leur raconter sur ce grand Univers qu'ils continueront à habiter après moi ? J'ai alors songé à ces conversations avec l'une de mes petites-filles, où nous observons, étendus confortablement sur des chaises longues, le ciel [...]

Plus d'articles de Hubert Reeves

Donne-nous ton avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Page(s) en lien avec cet article :

Je veux recevoir gratuitement le livre "L’homme qui plantait des arbres" ainsi qu'un pack de 100 visuels de citations inspirantes et m'inscrire à la newsletter.

Non, je verrai plus tard.Oui

Pin It on Pinterest