Le Bonheur était dans le pré, les pesticides l’ont tué…

Au sortir de la deuxième guerre mondiale, une Europe ravagée se trouve devant l’impératif de nourrir d’urgence sa population. Elle invente et développe alors une agriculture intensive qui devient très vite dominée par les pesticides.

Une nouvelle approche de l’agriculture dont les conséquences à moyen et long terme se révèlent dramatiques.

Les pesticides, cocktails chimiques au effets désastreux !

Les pesticides sont des produits chimiques destinés à éliminer les nuisibles susceptibles d’empêcher le développement des cultures. Il en existe 3 familles.

  • Les insecticides, qui tuent les insectes
  • Les herbicides, qui tuent les mauvaises herbes
  • Les fongicides qui tuent les champignons.
  • Alors qu’elle partait probablement d’une bonne intention, l’agriculture intensive s’est depuis développée pour devenir uniquement drivée par le rendement maximal et la recherche de profits.

    Devenue massive et systématique, les conséquences de l’utilisation de pesticides sont nombreuses. Elles ont des impacts graves sur l’environnement (extermination des insectes pollinisateurs, destruction progressive des sols, infiltration des nappes phréatiques) mais aussi sur la santé des hommes (baisse le la fertilité et augmentation du nombre des cancers).

    Partout dans le monde, médecins et chercheurs lancent l’alerte sur les effets de ces produits chimiques et de leurs impacts, notamment sur le développement des fœtus et des enfants. Multiplication des anomalies de naissance ou des troubles hormonaux, explosion de l’autisme, augmentation des cancers infantiles : D’après les rapports de nombreux chercheurs, toutes ces pathologies pourraient bien avoir pour causes les pesticides.

    Malgré qu’il soit méconnu du grand public, le problème de l’utilisation des pesticides est très grave. Certains sont très dangereux et s’invitent dans l’air que nos enfants respirent quotidiennement. Il est plus qu’urgent d’agir.

Produits chimiques : Nos enfants en danger

Une industrie puissante aux enjeux financiers colossaux

Malgré sa dangerosité avérée, toute la problématique pour stopper l’utilisation des pesticides réside dans les gains financiers colossaux encaissés par les géants de cette industrie. Une industrie par ailleurs devenue, depuis les années 90, étroitement liée et complémentaire à celle des OGM.

En croissance continue depuis plusieurs décennies, le marché des pesticides pèse aujourd’hui près de 50 milliards d’euros. Un marché colossal dominé par 5 puissantes multinationales qui règnent presque sans partage sur l’ensemble de ce secteur : Syngenta, Dow, BASF, Dupont et Bayer –qui, en 2016, a racheté Monsanto pour 59 milliards de dollars.

Il est d’ailleurs amusant de noter que cette dernière, au sens du business visiblement très affuté, est aussi l’un des géants de l’industrie pharmaceutique. La boucle est bouclée.

Afin de s’assurer de la pérennité de ce juteux business, un puissant Lobbing mis en place par cette industrie tente d’orienter en permanence les études et les lois de protection de l’environnement et du consommateur. Et malgré leur dangerosité factuelle, les pesticides continuent de se répandre chaque année un peu plus sur le monde…

Pesticides et Santé : L’équation sans solution

Il existe de nombreuses alternatives aux pesticides

Pourtant, les solutions alternatives existent et sont simples à mettre en application.

L’agriculture biologique, la permaculture, la rotation des cultures, la lutte biologique (qui consiste à introduire dans les cultures les prédateurs naturels des insectes ravageurs) ou encore la plantation d’arbres et d’arbustes à proximité des cultures (qui permettent l’abri d’oiseaux, naturellement prédateurs des insectes ravageurs des cultures) font parties des plus prometteuses.

Ces solutions doivent être encouragées, développées et soutenues par les politiques publiques pour éviter que les pesticides détruisent davantage notre Environnement et notre santé.

Nous avons tous la responsabilité d’agir. Collectivement, en soutenant et en votant pour les acteurs qui s’engage à combattre l’utilisation des pesticides, mais aussi individuellement, par exemple en consommant exclusivement des produits bio.

Comment et pourquoi réduire les pesticides ?

Les pesticides contaminent nos sols, exterminent les pollinisateurs et détruisent notre santé.

Décideras-tu d’agir ?

Approfondir le sujet

Rejoins la communauté

Reçois gratuitement le livre
"L’homme qui plantait des arbres" ainsi qu'un pack de 100 visuels de citations inspirantes.

Soutiens-nous

en nous offrant un café

ou en faisant tes achats sur
Logo Amazon - different.land

Pin It on Pinterest