La ville est le seul être vivant capable de rajeunir vraiment.
Jacques Attali

Dès le début du néolithique, les hommes ont commencé à se rassembler pour former les premières communautés. Le groupe favorisant le travail et la sécurité, il n’a pas fallu longtemps pour voir ces premières communautés s’organiser en villages. Des villages qui devinrent des villes.

L’émergence des premières villes

C’est en Mésopotamie et en Egypte qu’apparaissent, vers -4 000 av JC, les premières villes définies comme des lieux artificiels où une concentration d’habitants s’activent, échangent des biens et des idées et produisent autre chose que des denrées alimentaires. C’est à cette même époque qu’apparaît l’écriture, ce qui n’est évidemment pas un hasard. Au début du 2ème millénaire avant JC, c’est la chine qui voit apparaître ses premières cités. Des villes qui comptent déjà quelques dizaines de milliers d’habitants.

C’est vers le milieu du 1er millénaire avant JC que la barre des 100 000 habitants semble être franchie. A partir de cette date, de nombreuses cités vont s’agrandir et se compter en centaines de milliers d’habitants. De nombreux historiens estiment même que Rome, à son apogée, s’est rapproché du million d’habitants. Ce fut également le cas de Chang’an –capitale de la Chine des Tang- au 8ème siècle ainsi que de Bagdad -capitale des califes abbassides- au 9ème.

Pendant très longtemps, les conditions d’hygiènes effroyables qui régnaient dans les villes en ont fait le tombeau des peuples. Seule une immigration permanente leur permettaient de subsister et de se développer. Toutefois, avant la révolution industrielle, les limitations techniques –notamment celle liées au transport- ne leur permettaient pas de dépasser une certaine taille. C’est l’émergence plus récente de certaines technologies et de l’hygiène qui a fait sauter les verrous démographiques des villes, européennes d’abord puis celles du monde entier. Des villes qui ont ainsi vu leurs populations se démultiplier.

Il faudra néanmoins attendre le début du 19ème siècle pour que la barre du million soit nettement franchie –simultanément par Londres et Pékin. D’autres villes occidentales comme Paris et New-York emboitèrent le pas. L’essor industriel accéléra ensuite cette croissance urbaine en Europe, au Japon et en Amérique du nord.

Un monde qui s’urbanise de plus en plus

Et notre planète devint Ville…

Le basculement vers le gigantisme date de la seconde partie du 21ème siècle. Les villes de plus de 10 millions d’habitants -appelées Mégapole- se multiplient, principalement dans les pays en voie de développement en Asie, en Afrique et en Amérique du sud. On en compte aujourd’hui plusieurs dizaines, Londres et Paris étant loin d’être les plus grandes…

Un phénomène d’exode rural qui s’accélère de plus en plus dans les pays à fort développement économique. Il s’explique notamment par la raréfaction du travail en campagne -lié en autre à la mécanisation des travaux agricoles- ainsi que la démultiplication des offres d’emploi en ville, notamment dans les secteurs des services et de l’industrie.

Sans travail et vivant dans des villages ne possédant ni accès à l’énergie et ni infrastructures médicales, les villes sont pour beaucoup de villageois synonymes d’opportunités. Tous les ans, ce sont ainsi des millions de personnes qui quittent leurs campagnes pour tenter de s’installer en ville dans l’espoir d’une vie meilleure.

L’urbanisation du monde

Alors qu’il y a un siècle, seul 10% de la population mondiale était citadine, c’est aujourd’hui le monde urbain qui règne avec plus de la moitié de l’humanité vivant dans des villes. Un chiffre qui, à l’échelle mondiale, s’amplifie chaque jour et devrait dépasser les 2/3 de la population mondiale en 2050. Une croissance démographique urbaine qui fait exploser la demande en matières premières et en énergies…

C’est une augmentation considérable de l’urbanisation que projette l’ONU dans les années à venir. A moyen terme, 2,5 milliards de personnes supplémentaires sont en effet attendues dans les villes, principalement en Afrique et en Asie, notamment dans des pays comme l’Inde, la Chine et le Nigeria.

Les challenges des villes de demain

Faire fonctionner des villes de plus en plus gigantesques pose d’immenses défis. Pollution, Energie, Sécurité, Transports, Logements, Art de vivre… les challenges qu’apporte l’urbanisation rapide et massive du monde sont nombreux il sera indispensable de les résoudre.

Comment gérer efficacement une ville !

L’enjeu est primordial, car comme l’a si bien déclaré en 2014 John Wilmoth lors d’une conférence de presse au siège de l’ONU à New York : « La gestion des zones urbaines est devenue l’un des défis de développement les plus importants du 21ème siècle. Le succès ou l’échec de la construction de villes durables sera un facteur important pour construction du futur de l’humanité. »

La plupart des estimations prévoient en effet qu’à la fin du siècle, 75% de la population mondiale sera citadine…

Approfondir le sujet

Pin It on Pinterest

Share This