different.land Be different. Be yourself.
Sélectionner une page

« Un énorme éléphant n’a pas toujours d’énormes défenses. »

Proverbe africain

J’ai découvert pour vous l’Elephant Conservation Center du Laos.

J'ai découvert pour vous l'Eléphant Conversation Center du Laos - different.land

En vacances au Laos il y a tout juste un an, et amoureux des animaux que je suis, je ne pouvais pas quitter cette contrée que l’on nomme « le pays au million d’éléphants » sans passer du temps auprès du plus gros mammifère terrestre encore vivant. Oui mais voilà, étant également contre le tourisme animalier et la maltraitance animale, je ne pouvais me rendre dans l’un de ces camps où le business animalier est roi. Ainsi, mon choix s’est porté sur l’Elephant Conversation Center.

L’Elephant Conservation Center

Créé en 2011, dans la province de Sayaboury, ce centre a fait du bien-être des éléphants sa priorité ! Ici, ils ne subissent aucune contrainte et il n’est même pas envisageable de se balader sur leur dos. Comme expliqué par le guide dès l’arrivée sur place : « Ici, ce n’est pas l’éléphant qui vient à l’homme mais l’homme qui vient à l’éléphant ». Composé d’une 15aine d’éléphants domestiques tous sauvés de l’industrie forestière ou du tourisme de masse, l’ECC a pour programme le bien-être, le soin et la reproduction des éléphants ainsi que la formation des Cornacs. Il vise également à informer et sensibiliser les populations du Pays vivant du travail des éléphants sur la préservation de ces derniers. Il est le seul membre actif au Laos de l’Asian Captive Elephant Working Group, organisation internationale travaillant sur le bien-être des éléphants captifs.

Principalement financé par l’écotourisme, l’ECC propose 3 formules de visites :

  • Séjour découverte : 2 jours/1 nuit
  • Séjour Exploration : 3 jours/2 nuits
  • 7 jours en Eco-volontariat

Séjour découverte : 2 jours/1 nuit à l’Elephant Conservation Center

Pour ma part, j’ai opté pour le séjour découverte, pour une somme approximative de 200€.

Arrivée et informations sur le centre et les éléphants d’Asie

ECC : Arrivée au centre par bateau - différent.land

Après avoir pris possession de nos bungalows, appris les règles de fonctionnement du camp et réglé les quelques détails administratifs, nous déjeunons en salle commune en compagnie de toute l’équipe du centre qui se montre agréablement abordable.

L’après-midi s’enchaine ensuite par une première partie théorique où nous apprenons l’histoire de l’éléphant d’Asie, son comportement en groupe, son rapport avec l’environnement et bien sûr, ses conditions d’exploitations par l’homme ainsi que les causes de son actuel risque d’extinction.

S’ensuit la visite de l’hôpital où nous apprenons les différentes blessures que peuvent rencontrer les éléphants tant dans leur environnement que sur leur lieu de travail, ainsi que les différents soins qui y sont apportés par l’équipe médicale de l’Elephant Conservation Center.

Le départ se fait depuis Luang Prabang à 8h du matin, nous sommes un groupe de 8 personnes et après 1h de mini-bus nous arrivons au bord du lac de Sayabouri où nous attend le bateau pour nous transporter jusqu’à une partie de la forêt complètement isolée la mondialisation et de toute technologie (Electricité via panneaux photovoltaïques, pas de Wifi,…) le décor est planté et le cadre magnifique.

ECC : Découverte de l'hôpital - différent.land

Rencontre avec les éléphants du centre et leurs cornacs

La sortie de l’hôpital restera assurément comme l’un des moments les plus inoubliables de ma vie, à la surprise générale, nous croisons les éléphants du centre et leurs cornacs qui descendent au bord du lac pour leur traditionnel bain quotidien. En passant à côté de nous, la scène est assez impressionnante tant ces animaux à l’attitude plutôt sereine dégagent une impression de force et de puissance, et pour ma part, je n’aurai jamais imaginé une seule seconde que les éléphants puissent prendre autant de plaisir à se baigner, s’asperger, rouler dans l’eau…

Une fois le dernier éléphant sorti de l’eau, nous passons à la présentation officielle. Pour chacun d’entre eux, notre guide nous donne son nom, son âge ainsi que son histoire et les conditions qui l’ont amené à venir vivre au centre. Pour chaque éléphant, nous faisons également connaissance de son cornac, qui est la personne en charge de l’animal. Chaque jour, il doit aller le chercher dans la jungle, le ramener le soir et vérifier sa santé.
Les présentations terminées, il nous est permis d’approcher les éléphants, les toucher et prendre des photos. Des morceaux de bambous nous sont distribués afin de les nourrir, le guide nous explique alors que l’éléphant ne voit pas le morceau de bambou mais le sent. Il le saisit alors avec sa trompe pour le porter à sa bouche, et croyez-moi sur parole, une fois le morceau de bambou saisit, il n’y a aucun espoir de le récupérer tant la force dégagée par la trompe de l’éléphant est colossale.

La fin d’après-midi approchant, il est temps pour les éléphants de retourner dans la jungle, et pour nous de profiter du coucher de soleil sur le lac avant le repas du soir et une bonne nuit de sommeil. Le lendemain, il faudra se lever tôt pour aller chercher les pachydermes dans la forêt.

ECC : Coucher de soleil sur le lac - différent.land

Jour 2 : En immersion avec les éléphants d’Asie

Le petit déjeuner (fruité et local) avalé, c’est parti pour un bon kilomètre de marche à travers la forêt (bonjour le dénivelé au passage !). L’objectif du matin est simple, rassembler tous les éléphants afin de les emmener au bain. Perdus au milieu de rien, nous n’entendons que 2 choses : les cris de cornacs, et les cloches des éléphants au loin.

Et lorsque ces derniers surgissent à travers les arbres, on se sent bien petit et impuissant.

Au bord de l’eau, entourés de ces énormes mammifères que nous caressons, et nourrissons à nouveau, nous échangeons pendant plus d’une heure avec notre guide qui répond à toute nos questions sur le centre et ses pensionnaires tout en nous racontant de nombreuses anecdotes sur chaque éléphant.

ECC : Bain des éléphants - différent.land

Après ce début de matinée hors du commun, nous prenons de la distance et de la hauteur pour observer certains éléphants qui ont été placés en zone de socialisation. Cette zone, où aucun humain n’est présent à leur côté a pour but de leur permettre d’apprendre à se connaître et à établir des liens entre eux. En effet, les éléphants du centre n’étant pas issu du même clan, il n’existe pas de hiérarchie ni de règles au sein du groupe, cette étape-là est donc très importante pour leur permettre de vivre ensemble en communauté.

Pendant ce temps d’observation, nous apprenons le rôle de chaque membre du centre, notamment celui visant à mettre en place un environnement le plus agréable et le moins dangereux possible pour les éléphants.

Après un tour en forêt afin de découvrir l’immensité du territoire dont disposent les éléphants, nous redescendons au bord du lac pour un pique-nique local, directement livré par bateau. Et là, en plein milieu de ce délicieux repas, surprise générale…

L’Elephant Conservation Center, une expérience unique

Durant ces 24 heures en immersion totale, j’ai vécu un moment inoubliable, rencontrer des personnes passionnées et impliquées dans la conservation des éléphants et de leur habitat, cherchant constamment l’innovation pour permettre à ces derniers de retrouver au mieux leur état naturel, dans la tranquillité la plus absolue. Et si vous passez un jour par le Laos, je vous invite vraiment à faire un détour par Sayabouri et l’Elephant Conservation Center, vous y vivrez une expérience extraordinaire !
En attendant, n’hésitez pas à faire un tour sur leur site internet afin d’en apprendre un peu plus sur le centre et son projet. Vous avez également la possibilité de faire un don, et même de parrainer un éléphant ! 😉

https://www.elephantconservationcenter.com
ou sur leur page Facebook :
https://www.facebook.com/elephantconservationcenter/

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les laisser en commentaire, je me ferai un plaisir d’y répondre. En attendant je vous partage quelques photos de cette incroyable aventure.

A bientôt.

Cyril Ferret

Écrit par :

Cyril FerretCyril Ferret est le co-fondateur de différent. Véritable amoureux de la nature et des animaux, il vit en France, près de St-Etienne, avec Flopy, son fidèle compagnon à 4 pattes.

Donne-nous ton avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 Commentaires :

  1. Rox dimanche
    11 Fév.18
    18:21

    Petit partage d’une nouvelle éléphantesquement joyeuse…
    Je viens d’apprendre par une amie (qui me suit sur Facebook) qu’elle a pu offrir ce merveilleux voyage à sa fille grâce au partage de ta publication que j’ai fait suivre Cyril. C’est chouette !!!
    Un séjour qui semble l’avoir complètement conquise.

    Répondre à ce commentaire
    • Cyril Ferret dimanche
      11 Fév.18
      23:08

      C’est génial !! J’espère qu’elle a été conquise oui !
      Si éventuellement elle pouvait nous laisser son avis personnel ça serait sympa d’échanger avec elle.

  2. Claude V. mercredi
    13 Déc.17
    22:24

    quand je regarde tes films, je me demande quand pourrai-je aller faire un petit tour au Laos . Peut-être l’année prochaine

    Répondre à ce commentaire
    • Cyril Ferret dimanche
      11 Fév.18
      23:09

      Ah ah 🙂
      Cela ne pourrait te faire que du bien 😉

  3. Gérald mardi
    12 Déc.17
    13:16

    Merci Cyril pour ce morceau de Laos que tu nous as offert 🙂

    Répondre à ce commentaire
  4. DUROYON Rox mercredi
    06 Déc.17
    20:33

    Merci Cyril pour ce merveilleux partage de cette incroyable expérience. Un témoignage touchant qui nous porte vers une envie profonde de programmer à notre tour ce voyage extraordinaire afin de pouvoir communier avec ces gros bébés remplis d’amour inconditionnel.
    Merci encore pour ces images qui nous ont fait voyager à travers l’objectif.
    Rox

    Répondre à ce commentaire

Pin It on Pinterest