Homo sapiens

different.land > Médiathèque > Homo sapiens

Une école, un hôpital, une salle de spectacle, une prison… Ces bâtiments construits par les Homo sapiens ont été désertés et la nature y a repris ses droits. Ils accueillent désormais les vents, les pluies, la faune et la flore sans résistance. À travers une série de plans fixes, Nikolaus Geyrhalter tend ces paysages vers le spectateur comme des miroirs. Libre à celui-ci d’y projeter ses fantasmes, d’imaginer le scénario qui a donné lieu à l’éclipse de ses semblables…

Mais comme tout film de science-fiction, Homo Sapiens nous parle avant tout du présent. Ces créations humaines dont les degrés de décrépitude varient, sont aussi, indirectement, des créations naturelles. Elles resituent l’être humain dans un cadre qui l’englobe bel et bien, et vis-à-vis duquel sa position reste à définir.

Donne ton avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie :

  • Mon petit écologuide de A à ZMon petit écologuide de A à Z pour bien parler "l'écolo-langue" avec plus de 100 mots-clés pour comprendre et protéger notre planète.
  • Le kit du XXIe siècleLe G20, le séquençage du génome humain, la crise des dettes souveraines, ou encore la cuisine moléculaire sont des notions que l'on voit passer ...
  • Pollution spatiale : l’état d’urgenceLa situation en orbite terrestre devient préoccupante en raison du nombre croissant de débris spatiaux qui ont créé une vraie pollution spatiale.
  • La part du colibriAvec La part du colibri, Pierre Rabhi nous amène à ouvrir les yeux sur l'avenir de la planète et de l'espèce humaine si elle continue dans la direction ...
  • Destruction massiveToutes les cinq secondes, sur notre planète, un enfant de moins de dix ans meurt de faim. Des millions d’autres souffrent de sous-alimentation. ...
  • La haine de l’occidentLa haine de l’occident est un témoignage puissant de Jean Ziegler. Où qu'il aille, dans l'exercice de ses fonctions internationales, il est frappé par ...
  • On a 20 ans pour changer le mondeMaxime de Rostolan se bat avec l’association "Fermes d’Avenir" pour que l’agroécologie à taille humaine remplace l’agriculture chimique de grande échelle.
  • Le capital au 21ème siècleLa répartition des richesses est l'une des questions les plus vives et les plus débattues aujourd'hui. Mais que sait-on vraiment de son évolution sur le ...
Afficher plus

Pin It on Pinterest

Share This