« Consommer la planète, c’est consommer notre futur »

WWF

10 bonnes nouvelles pour la planète en 2018

Blog : 10 bonnes nouvelles pour la planète en 2018 - différent.land
Alors que 2018 s’est terminée avec la publication du terrifiant rapport « Planète Vivante » de la WWF, qui affiche un déclin de plus de 60% des populations de vertébrés sauvages de la planète sur les 40 dernières années, voici malgré tout 10 bonnes nouvelles pour la planète que nous pouvons retenir de cette année.

Pour les gorilles, les tigres, les dauphins, les baleines, les panthères, mais aussi les fôrets, la savane ou encore les coraux, ce sont 10 victoires !

Amazonie, Gorilles, Baleines… Les 10 victoires de 2018

On ne compte plus les grands défis écologiques du 21ème siècle auxquels nous devons faire face au quotidien, pollution généralisée, déforestation, acidification des océans, et parmi eux, la destruction de la biodiversité dont la population de vertébrés sauvages a chuté de 60% ces 40 dernières années selon le rapport « Planète Vivante 2018« .

Rapport "Planète Vivante 2018"

Cependant, face à ce triste constat, 10 bonnes nouvelles sont tombées en 2018, les voici :

1/ Augmentation du nombre de Gorilles des montagnes

C’est l’une des bonnes nouvelles de la dernière mise à jour de la liste des espèces en danger de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) : la population de gorilles des montagnes est en augmentation. +1000 : C’est le nombre de gorilles des montagnes à l’état sauvage enregistrés cette année contre 680 il y a 10 ans. Du coup, l’espèce n’est plus « en danger critique » d’extinction mais « en danger », selon la classification de l’UICN.

Blog : Augmentation du nombre de Gorilles des montagnes - différent.land
Blog : Une nouvelle partie de l’Amazonie protégée - différent.land

2/ Une nouvelle partie de l’Amazonie protégée

Dans le sud-est de la Colombie, le parc national de Chiribiquete a gagné du terrain avec 1,5 million d’hectares de plus et a rejoint dans la foulée le club très prisé des sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO, pour le plus grand bonheur des espèces qui y ont élu domicile.

Blog : Une nouvelle partie de l’Amazonie protégée - différent.land

3/ La forêt sèche de nouvelle Calédonie gagne du terrain

La superficie totale de forêt sèche existante de Nouvelle-Calédonie est passée de 55,9 hectares protégés à 692 hectares, soit de 0,3% de la superficie totale de forêt sèche existante à 4% ! Principalement grâce à 17 ans de travail de restauration et de clôturage.

Blog : La forêt sèche de nouvelle Calédonie gagne du terrain - différent.land
Blog : Les Ours de retour dans les Pyrénées - différent.land

4/ Les Ours de retour dans les Pyrénées

Après l’introduction de 2 nouvelles ours dans les pyrénées cette année, la population des ursidés recensés dans les massifs pyrénéens français et espagnols est passée à 40 individus. De plus, les deux femelles, apparemment déjà gestantes selon des examens vétérinaires, devraient donner naissance à des petits dès cette année.

Blog : Les Ours de retour dans les Pyrénées - différent.land

5/ La population des tigres a doublé au Népal

Le pays s’était engagé à multiplier les effectifs du félin d’ici 2022, avec 235 individus contre 121 recensés en 2009, le Népal est bien parti pour devenir le premier des 13 pays dits du tigre à doubler sa population de félins avec presque 4 ans d’avance.

Blog : la panthère de Perse est de retour dans le Caucase - différent.land

6/ la panthère de Perse est de retour dans le Caucase

Alors qu’il ne reste que 1000 panthères de Perse dans la nature, 2 jeunes félins ont été relachés cette année dans les montagnes du Caucase russe afin d’aider l’espèce à se réinstaller progressivement après plus d’un demi siècle d’absence. L’objectif fixé est de 13 individus d’ici 2022.

Blog : la panthère de Perse est de retour dans le Caucase - différent.land

7/ Les récifs coralliens enfin protégés

Alors que l’on considère que les récifs coralliens abritent 35% de la vie marine de notre planète, on estime, à ce jour, que 20% des récifs coralliens mondiaux sont déjà morts et que 25% sont gravement menacés. Afin de les protéger, le gouvernement calédonien a montré l’exemple en classant en réserve intégrale ou réserve naturel l’ensemblre des récifs vierges de son territoire !

Blog : Les récifs coralliens enfin protégés - différent.land
Blog : 61 entreprises au secours du Cerrado - différent.land

8/ 61 entreprises au secours du Cerrado

Lors du forum économique mondial de Davos, une soixantaine de multinationales a annoncé vouloir mettre un terme à la destruction de la savane brésilienne du Cerrado, un biome unique qui abrite un tiers de la biodiversité du Brésil ! Ces entreprises se sont engagées à préserver le Cerrado de la pression exercée par les cultures de soja et l’élevage du bœuf.

Blog : 61 entreprises au secours du Cerrado - différent.land

9/ Hausse des populations de baleine

Selon l’UICN, les populations de baleine sont à la hausse, la baleine grise n’est plus en danger critique d’extinction et a rejoint la catégorie « en danger ». De son côté, La population mondiale de rorqual commun a presque doublé depuis les années 1970. Elle est aujourd’hui estimée à près 100 000 individus, troquant son statut d’espèce en voie de disparition contre celui d’espèce vulnérable.

Blog : Hausse des populations de baleine - différent.land
Blog : Regain de forme pour le dauphin du Mékong - différent.land

10/ Regain de forme pour le dauphin du Mékong

Le dauphin du Mékong est menacé d’extinction. Pourtant, pour la première fois depuis plusieurs décennies, l’espèce voit ses effectifs remonter légèrement, passant de 80 à 92 au cours des deux dernières années, soit une augmentation de 10% environ.

Blog : Regain de forme pour le dauphin du Mékong - différent.land

2019, make our planet great again !

Si toutes ces nouvelles font chaud au coeur, et récompensent les efforts de nombreuses personnes impliquées dans la préservation de la biodiversité, le combat pour sauver cette dernière ne s’arrête pas pour autant et reprend avec encore plus d’intensité dès 2019 avec l’espoir de nouvelles victoires à annoncer en fin d’année.

De ton côté, différentes actions s’offrent à toi pour aider et lutter contre la destruction de la biodiversité :

  • Réduire et recycler au maximum tes déchets afin de limiter la pollution de plastique,
  • Diminuer ou arrêter de consommer de la viande afin stopper la pollution de l’air, des sols et la déforestation,
  • Boycotter l’huile de palme afin de freiner la destruction de la forêt amazonienne,
  • Boycotter les vêtements et autres produits cosmétiques issus de maltraitance animale (ex: la fourrure),
  • Boycotter tous les types de spectacles animaliers parce que pour toi aussi la place de l’animal est dans la nature et non dans une cage,
  • etc…
Parce que la nature et sa biodiversité, c’est toi, c’est moi, c’est nous, agiras-tu pour ou contre en 2019 ?
Cyril Ferret

Écrit par :

Cyril FerretCyril est le co-fondateur de différent. Véritable amoureux de la nature et des animaux, il vit en France, près de St-Etienne, avec Flopy, son fidèle compagnon à 4 pattes.

Donne-nous ton avis

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rétroliens/Pings

  1. Earth Hour 2019, reconnectons-nous à la Nature | different.land - […] les bonnes nouvelles de 2018, la planète va mal, la pollution généralisée augmente, les espèces animales disparaissent et […]

Pin It on Pinterest