« Si vous trouvez que l’Education coûte cher, essayez l’ignorance ! »

Abraham Lincoln

Deux frères

FilmJean-Jacques AnnaudLa Terre

Après Stalingrad, Jean-Jacques Annaud abandonne la reconstitution historique à gros budget pour un film non moins spectaculaire mais plus familial. Sans être un remake de L’ours avec des félins, Deux frères s’attarde sur le destin de deux tigres arrachés à leurs parents par un pilleur de trésors. Koumal atterrit dans un cirque alors que Sangha est confié au fils d¹un administrateur colonial jusqu’au jour où, à l’âge adulte, les deux frères s’affrontent dans une arène.

Si des acteurs de talents (Guy Pearce, Philippine Leroy Beaulieu, Jean-Claude Dreyfus) apportent un cachet fiction et non documentaire au film, les deux stars sont bel et bien les deux tigres que l’on suit dès leurs premiers pas. Jean-Jacques Annaud réussit à en faire de vrais personnages pour qui le spectateur vibre tout au long de péripéties drôles, émouvantes et tragiques.

Deux frères s’adressant à tous les publics, les parents y trouveront autant d’intérêt que les enfants, enchantés par les bonnes bouilles des tigres. Un film Magique !

Découvre la bande annonce de 2 frères

Également de Jean-Jacques Annaud

film : Le dernier loup
Le dernier loup

Le dernier loup raconte l'histoire improbable de Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, qui, en 1969, est envoyé en Mongolie-Intérieure afin d'éduquer une tribu de bergers nomades. Mais c'est véritablement Chen qui a beaucoup à apprendre. Sur la vie dans cette contrée infinie, hostile et vertigineuse, sur la notion de communauté, de liberté et de responsabilité, et sur la créature la plus [...]

Plus d'articles de Jean-Jacques Annaud

Page(s) en lien avec cet article :

  • image par défaut pour link=

Également de Jean-Jacques Annaud

film : Le dernier loup
Le dernier loup

Le dernier loup raconte l'histoire improbable de Chen Zhen, un jeune étudiant originaire de Pékin, qui, en 1969, est envoyé en Mongolie-Intérieure afin d'éduquer une tribu de bergers nomades. Mais c'est véritablement Chen qui a beaucoup à apprendre. Sur la vie dans cette contrée infinie, hostile et vertigineuse, sur la notion de communauté, de liberté et de responsabilité, et sur la créature la plus [...]

Plus d'articles de Jean-Jacques Annaud

Donne ton avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Page(s) en lien avec cet article :

  • image par défaut pour link=

Je veux recevoir gratuitement le livre "L’homme qui plantait des arbres" ainsi qu'un pack de 100 visuels de citations inspirantes et m'inscrire à la newsletter.

Non, je verrai plus tard.Oui

Pin It on Pinterest

Share This