Actuellement, quand nous vieillissons d’une année, nous ne nous rapprochons de la mort que de 9 mois. Laurent Alexandre

NBIC : Cet acronyme bizarre que tu vois peut-être ici pour la première pourrait d’ici quelques années devenir aussi familier que celui de la SNCF.

Au moment même où tu lis ces lignes, il se dessine dans les laboratoires du monde entier, à une vitesse incroyable, des changements majeurs. Des changements qui vont dans les prochaines décennies bouleverser la médecine et la conception même de la vie et de la mort.

Un vague de changement sans précédent

Pour certains scientifiques, la mort ne sera prochainement plus une fatalité mais un problème à résoudre.
Elle deviendra un échéance que l’on peut très fortement retarder voire, à terme, complétement éliminer.

La convergence des technologies NBIC nous place à l’aube d’une vague de changement sans précédent dans toute l’histoire de l’humanité. Un vague technologique d’abord, puis économique, morale, politique et sociale.

Les 4 technologies dites NBIC sont :

La convergence des technologies NBIC signifie qu’elles se rejoignent, se nourrissent des progrès des unes des autres et avancent simultanément. La progression exponentielle de chacune d’entre elles entraine alors de manière significative la progression des trois autres. Une synergie qui décuple ainsi la puissance des recherches et permet des avancées aussi rapides que spectaculaires.

Derrière l’émergence de ces technologies se cachent d’incroyables possibilités ainsi que de fantastiques opportunités.

Les NBIC vont dans un premier temps pouvoir soigner et réparer l’homme. Dans un deuxième temps, elles vont ensuite pouvoir l’augmenter pour lui donner des capacités physiques et intellectuelles toujours plus grandes. Enfin, elles lui permettront vraisemblablement aussi de rallonger de manière significative sa durée de vie. Peut-être à terme, selon certains scientifiques, indéfiniment. La définition même de l’humanité va être complètement réinventée.

Les 4 technologies NBIC, intimement interconnectées entres elles, vont provoquer tous au long du 21ème siècle des changements inimaginables. Tous nos rapports au monde et toutes nos croyances sur la vie et la mort en seront complétement bousculés.

Comment la techno-médecine va bouleverser l’humanité

Les définitions que nous avons de la liberté, de l’égalité, du droit, de la justice, de ce que nous pensons être bien, être mal… Tout cela va subir une transformation profonde et inédite. Nos repères philosophiques, éthiques et moraux vont tous vaciller.

Mais le pire sera sans doute que nous n’aurons même pas le temps de souffler. L’évolution de ces technologies et l’impact sur nos civilisations seront à ce point tellement rapides et incessants, qu’à peine on commencera à absorber l’une de ces révolutions qu’une autre encore plus puissante apparaitra. Et elle bouleversera encore plus les rares et fragiles restes encore intacts de nos anciens systèmes de valeurs et de croyances.

En quelques décennies seulement, nous devrons absorber et digérer plus d’évolutions que toute l’humanité n’en a intégré depuis le début de son histoire, il y a 7 millions d’années.

Les technologies NBIC ne seront pas comparables aux autres évolutions scientifiques que nous avons pu vivre par le passé. Ce sont des rapports de force nouveaux qui vont naître et certaines sources de pouvoir vont changer de mains.

Le pouvoir des technocrates –cette élite issue des meilleures écoles et universités- déclinera au profit d’une élite d’un nouveau genre. On assistera à la montée en puissance de ceux qui possèdent le contrôle des technologies NBIC. Ce sera le règne des « Technologues »

Les enjeux sont considérables, et il est à parier que la domination des sociétés leaders dans l’industrie des technologies NBIC dépassera de très loin le seul domaine des affaires.

Les NBIC amène à des questions très déstabilisantes

Incontestablement, la convergence des technologies NBIC amène des opportunités uniques, mais de nombreuses questions -pour la plupart très déstabilisantes- restent à ce jour sans réponse.

  • D’un point de vue moral, a-t-on le droit d’éliminer la mort ?
  • A l’heure où nous sommes déjà trop à vivre sur la Terre par rapport aux ressources que nous y puisons, est-il judicieux d’allonger les durées de vie aussi longtemps ? Ceux qui restent plus longtemps que prévu prendront-ils ainsi les places de ceux qui arrivent ?
  • Ces humains-hybrides, bardés de prothèses et remplis de technologie High-tech dont les performances physiques et intellectuelles sont largement artificielles, sont-ils encore des êtres humains ? Ou pour être plus précis, jusqu’à quelles proportions de technologie implantée un être humain restera-t-il considéré comme tel ?
  • Ceux qui pour des raisons d’éthique personnelles refusent de participer à cette course de l’homme augmenté deviendront, à tous les niveaux, forcément beaucoup moins performants que ceux qui décident de s’améliorer par la technologie. Cela ne va-t-il pas imposer à une grande partie de l’humanité –parmi celle qui en a les moyens financiers- de suivre malgré elle le chemin du transhumanisme afin de rester un minimum concurrentiel ?
  • Et que va-t-il se passer pour ceux qui ne pourront pas se financer cette évolution ? Comment vont se gérer ces écarts de potentiels de plus en plus grand parmi les humains ?
  • Plus préoccupant encore : Au final, d’ici 50 ans, l’humain-hybride sera ultra intelligent et physiquement beaucoup plus puissant que l’humain biologique traditionnel. Comment s’accommodera-t-il de celui ?
    S’en accommodera-t-il ?
  • Et, pour paraphaser Bill Joy, « le futur a-t-il encore besoin de nous ? »> Ou pour présenter l’idée plus simplement : Si à moyen terme, des Intelligences
    Artificielles –connectées à un cerveau humain ou à un robot/humanoïde- possèdent des capacités équivalentes à des millions de fois les nôtres. Ne seront-ils pas tentés de nous éliminer, purement et simplement ?
  • Est-il possible que nous soyons en train de creuser la tombe de l’humanité ?

Une seule certitude : Le monde est en train de changer et il va dans une direction totalement nouvelle…

Transhumanisme : la fin programmée de notre humanité ?

Approfondir le sujet

Rejoins la communauté

Reçois gratuitement le livre
"L’homme qui plantait des arbres" ainsi qu'un pack de 100 visuels de citations inspirantes.

Soutiens-nous

en nous offrant un café

ou en faisant tes achats sur
Logo Amazon - different.land

Pin It on Pinterest