« Si vous trouvez que l’Education coûte cher, essayez l’ignorance ! »

Abraham Lincoln

Le capital au 21ème siècle

La répartition des richesses est l’une des questions les plus vives et les plus débattues aujourd’hui. Mais que sait-on vraiment de son évolution sur le long terme ? La dynamique de l’accumulation du capital engendre-t-elle inévitablement sa concentration toujours plus forte entre quelques mains, comme l’a pensé Marx au XIXe siècle ? Ou bien les forces équilibrantes de la croissance, de la concurrence et du progrès technique conduisent-elles spontanément à une réduction des inégalités et à une harmonieuse stabilisation dans les phases avancées du développement, comme l’a cru Kuznets au XXe siècle ?

Avec Le capital au 21ème siècle, Thomas Piketty tente de répondre à ces questions à partir de données historiques et comparatives beaucoup plus étendues que toutes les études antérieures.
Parcourant trois siècles et plus de 20 pays, il offre une perspective inédite sur les tendances à l’oeuvre et un cadre théorique renouvelé pour en comprendre les mécanismes.

Dès lors que le taux de rendement du capital dépasse durablement le taux de croissance de la production et du revenu – ce qui était le cas jusqu’au XIXe siècle, et risque fort de redevenir la norme au XXIe siècle -, alors le capitalisme produit mécaniquement des inégalités insoutenables, arbitraires, remettant radicalement en cause les valeurs méritocratiques sur lesquelles se fondent nos sociétés démocratiques.

Des moyens existent pour inverser cette tendance, tout en repoussant les replis nationalistes ou totalitaires, mais la voie est étroite…

Thomas Piketty présente « Le capital du 21ème siècle »

Également dans Le monde des hommes

film : 1492 : Christophe Colomb
1492 : Christophe Colomb

En 1491, l'Espagne vit encore sous le joug de l'Inquisition. C'est dans ce contexte qu'un marin génois d'origine modeste, Christophe Colomb, entreprend le projet d'ouvrir une nouvelle voie maritime vers l'Asie qui aboutira à la découverte des Amériques...

Plus d'articles dans Le monde des hommes

Page(s) en lien avec cet article :

  • image par défaut pour link=
  • image par défaut pour link=

Également dans Le monde des hommes

livre : Divertir pour dominer
Divertir pour dominer

Le développement de la culture de masse a entraîné l'érosion des formes autonomes de culture populaire et la dissolution des liens sociaux au profit d'un monde artificiel d'individus isolés, fondement de la société de consommation. Le capitalisme ne peut donc être réduit à un système d'exploitation économique, il représente un "fait social total".II ne tient que sur l'intériorisation d'un imaginaire et grâce au [...]

Plus d'articles dans Le monde des hommes

Donne ton avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Page(s) en lien avec cet article :

  • image par défaut pour link=
  • image par défaut pour link=

Je veux recevoir gratuitement le livre "L’homme qui plantait des arbres" ainsi qu'un pack de 100 visuels de citations inspirantes et m'inscrire à la newsletter.

Non, je verrai plus tard.Oui

Pin It on Pinterest

Share This