different.land Be different. Be yourself.
Sélectionner une page

« La plus grande menace qui soit est toujours celle que l’on ne voit pas. »

Les perturbateurs endocriniens

Au fur et à mesure de l’évolution de nos sociétés, nos environnements et notre vie a été peu à peu complètement envahie par une quantité incroyable de perturbateurs endocriniens. Une soupe chimique créée sur mesure, pour nous, par les industriels.

Dentifrice, Savon, gel douche, shampooing, déo, parfum, produits cosmétique, maquillage, lessive, additifs alimentaires, produits d’entretien, textile, peinture, désinfectants industriels, pesticides en tout genre… ect

Même nos rideaux et notre aspirateur contiennent des polluants chimiques souvent dangereux pour notre santé.

Les perturbateurs endocriniens ont envahi notre quotidien

Ces dernières décennies, cette soupe chimique invisible a pénétré tous les aspects de notre quotidien jusqu’à nous immerger complètement. Ces polluants chimiques portent la plupart du temps des noms imprononçables tels que triphényl phosphate, benzophénone ou encore résorcinol.

Ils existent car ils « améliorent » un processus de fabrication, de conservation ou apportent plus de goût, de confort ou de séduction au produit.

Ces perturbateurs endocriniens sont très nombreux -il en existe plus de 800-, ils sont partout et leurs effets sur notre santé sont catastrophiques : Altérations de la qualité du sommeil, de celle du comportement et de l’humeur, déséquilibre du système hormonal, cancers, infertilité, malformations congénitales…

Sans parler des résidus qu’ils génèrent et qui causent des dommages irréversibles sur l’environnement. Des ravages catastrophiques sur les écosystèmes allant d’une pollution massive des sols à la destruction de milliards d’abeilles.

La grande invasion des perturbateurs endocriniens

C’est un problème majeur de santé publique. Plus que jamais il devient urgent d’en prendre conscience et de se protéger de cet empoisonnement quotidien, car il est tout sauf anodin.

Il est possible de limiter son exposition à ces perturbateurs endocriniens

A titre individuel, la prise de conscience de ce problème associée à une poignée de décisions personnelles de bon sens permet de limiter considérablement l’impact que cette chimie peut avoir dans nos vies. Voici quelques exemples de décisions que l’on peut prendre :

  • Consommer des produits alimentaires Bio, particulièrement pour les fruits et les légumes frais. En effet, lorsqu’ils ne sont pas Bio, ils sont vendus chargés d’une panoplie invisible mais bien réelle de pesticides en tout genres. Une simple pomme, par exemple, a été traitée plusieurs dizaines de fois avant de se retrouver sur l’étal d’une grande surface.
  • Idem pour sa consommation de produits d’hygiène corporels (savon, shampooing…ect), et même lorsqu’ils sont Bio, ne prendre uniquement que ceux qui sont composés d’un nombre restreint d’ingrédients. La loi impose uniquement aux fabricants d’intégrer le nom « scientifique » des ingrédients qui composent leurs produits. Cela a pour conséquence directe qu’absolument personne ne comprend rien à la composition exacte d’un savon. Une conséquence bien pratique pour les marchands de savon. Alors, pour faire simple, la règle générale à retenir est que plus la liste des composants est grande, plus ça craint. Il est donc préférable de choisir celui qui est composé du plus petit nombre d’ingrédients.
  • Concernant les produits cosmétiques, n’utiliser uniquement que des produits Bio fait d’ingrédients naturels.
  • Pour sa maison, n’utiliser que des produits d’entretien ménager naturels. De nombreux produits industriels peuvent aisément être remplacée par des choses simples et saines comme le vinaigre blanc ou le citron. De nombreuses astuces sont disponibles sur internet, comme par exemple sur ce site.
  • Pour sa lessive, pourquoi ne pas utiliser une lessive Bio ou encore mieux, des noix de lavage ? Les noix de lavage proviennent d’un arbre, le Sapindus Mukorossi, appelé également savonnier ou arbre à savon. L’écorce de ses fruits contient de la saponine, un agent lavant naturel utilisé depuis des siècles en tant que produit de lessive quotidienne. Produit 100% naturel et biodégradable, il nettoie aussi bien qu’une lessive industrielle, coûte moins cher et ne pollue pas.
  • Lorsqu’on achète des nouveaux vêtements, il faut absolument prendre le temps de les laver avant de les porter pour la première fois, particulièrement ceux en contact direct avec le corps.
  • Si l’on décide de vivre à la campagne, il est indispensable d’éviter d’emménager près de ces exploitations agricoles qui développent une agriculture intensive à l’utilisation systématique et massive de pesticides en tout genre.
  • Si l’on cultive son propre potager, il devient indispensable d’éliminer définitivement l’utilisation des produits tels que le Round up et consort. On peut évidemment se tourner vers la permaculture pour développer autant de résultat avec des méthodes naturelles respectueuses de notre santé et de l’environnement.
  • Enfin, il est judicieux de limiter son utilisation du plastique et du polystyrène au minimum, notamment pour tout ce qui est en lien avec les denrées alimentaires.

Pour ta santé et celle de ta famille, élimine au maximum les perturbateurs endocriniens de ta vie !

Approfondir le sujet
Ailleurs sur le web

Pin It on Pinterest