« Si vous trouvez que l’Education coûte cher, essayez l’ignorance ! »

Abraham Lincoln

La révolution transhumaniste

Ne crois surtout pas qu’il s’agisse de science-fiction : Le 18 avril 2015, une équipe de généticiens chinois entreprenait d’améliorer le génome de 83 embryons humains. Jusqu’où ira-t-on dans cette voie? Sera-t-il possible un jour (bientôt? déjà?) d’augmenter à volonté tel ou tel trait de caractère de ses enfants, d’éradiquer dans l’embryon les maladies génétiques, voire d’enrayer la vieillesse et la mort en façonnant une nouvelle espèce d’humains augmentés?

Nous n’en sommes pas (tout à fait) là, mais de nombreux centres de recherche transhumanistes -avec des financements colossaux en provenance de géants du Web tel Google- y travaillent partout dans le monde et les progrès des techno-sciences, d’une rapidité inimaginable, échappent encore à toute régulation.

En parallèle à La révolution transhumaniste annoncée, cette infrastructure du monde qu’est le Web a permis l’apparition d’une économie dite collaborative, celle que symbolisent des applications comme Uber, Airbnb ou BlaBlaCar. Selon l’idéologue Jeremy Rifkin, elles annoncent la fin du capitalisme au profit d’un monde de gratuité et de souci de l’autre. N’est-ce pas, tout à l’inverse, vers un hyperlibéralisme, vénal et dérégulateur, que nous nous dirigeons?

Notre monde est en train de se transformer et alors que certaines perspectives ouvertes par les innovations techno-scientifiques sont réellement enthousiasmantes, d’autres sont clairement effrayantes. Écrit par Luc Ferry, La révolution transhumaniste cherche d’abord à faire comprendre et à réhabiliter l’idéal philosophique de la régulation, une notion désormais vitale, tant du côté de la médecine que de l’économie.

Luc Ferry nous explique le transhumanisme

Également dans Les grands défis du 21ème siècle

livre : Nos limites
Nos limites

Nos limites est un texte court, brillant et visionnaire qui lance un appel brûlant à un sursaut de la conscience. Ce même sursaut qui conduisit Antigone à enterrer son frère Polynice contre les ordres de Créon. Co-écrit par Gaultier Bès, Marianne Durano et Axel Rokvam, il s'agit d'un texte essentiel pour découvrir la figure de résistance qui se lève, fondée sur la transmission d'une culture, la [...]

Plus d'articles dans Les grands défis du 21ème siècle

Page(s) en lien avec cet article :

Également dans Les grands défis du 21ème siècle

livre : Sacrée croissance
Sacrée croissance

Nous sommes en 2034 : Désormais journaliste et réalisatrice retraitée, Marie-Monique Robin rédige ce livre qui raconte comment les humains ont réussi, vingt ans plus tôt, à éviter l'effondrement de leur civilisation. Cela grâce à un étonnant sursaut collectif sur venu le 14 avril 2014, après la publication du cinquième rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), annonçant [...]

Plus d'articles dans Les grands défis du 21ème siècle

Donne ton avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Page(s) en lien avec cet article :

Je veux recevoir gratuitement le livre "L’homme qui plantait des arbres" ainsi qu'un pack de 100 visuels de citations inspirantes et m'inscrire à la newsletter.

Non, je verrai plus tard.Oui

Pin It on Pinterest

Share This