L’âge de pierre ne s’est pas terminé parce qu’il n’y avait plus de pierre, mais parce que l’humanité s’est tournée vers des technologies plus efficaces.

Depuis la révolution industrielle, la croissance économique rime avec la production des énergies fossiles et en particulier de celle du pétrole. Un pétrole présent partout dans notre vie de tous les jours. Avec les carburants bien sûr, mais au delà du transport, c’est l’ensemble de nos sociétés d’aujourd’hui qui dépendent de lui : L’industrie, l’agriculture, le chauffage, la production de matières plastiques, les médicaments, les appareils électroménagers et même les cosmétiques. Sans même que l’on s’en rende compte, l’or noir s’est imposé partout autour de nous.

Un pétrole qui a transformé le monde !

Tout a commencé le 27 Août 1859 lorsque, profond de 21 mètres, le premier forage fait jaillir le pétrole. Devant les propriétés de cette substance qui se révèle vite miraculeuse, tout s’accélère. Dans les mois qui suivent, ce sont déjà des dizaines de derricks qui émergent aux alentours et c’est en 1865 qu’apparaît le premier pipeline.

Fournissant une puissante lumière, le pétrole sert tout d’abord pour l’éclairage et remplace peu à peu l’huile des lampes et les bougies de suif. Que ce soit dans les mines, les ateliers ou même les laboratoires, on s’affranchit des rythmes du soleil pour travailler plus longtemps. Le raffinage du pétrole offre quant à lui un éventail quasi-illimité de lubrifiants pour les locomotives, les machines à vapeur ou encore les navires de guerre cuirassés.

Mais c’est surtout le moteur à explosion qui en profite le plus : Associées à son coût imbattable, les nombreuses qualités du pétrole favorisent ainsi l’expansion de la voiture. D’abord aux États-Unis, ensuite en Europe, puis partout dans le monde.

Le 20ème siècle fut incontestablement celui d’un pétrole dont toutes nos civilisations sont devenues accros. Omniprésent partout, le pétrole est aujourd’hui indispensable à nos modes de vie.

« La fin du pétrole » – Vu du ciel

Une transition énergétique indispensable

En quelques décennies, l’industrie pétrolière est devenue le cœur de l’industrie mondiale avec un chiffre d’affaire de 3 500 milliards de dollars par an. Par comparaison avec l’industrie automobile qui en développe « que » 100 Milliards, c’est 35 fois plus !

Nous en sommes de plus en plus dépendants et notre consommation augmente chaque jour un peu plus. Pourtant les géologues le savent depuis longtemps : le pétrole n’est pas une ressource inépuisable. Cette pénurie pousse les compagnies pétrolières à puiser dans des réserves de plus en plus inaccessibles dont les coûts d’extraction augmentent, tant d’un point de vue financier que d’un point de vue écologique.

Et c’est cet impact écologique qui pose problème, car qu’elles que soient ses réserves encore disponibles, la Terre ne pourra de toute façon pas supporter l’extraction et la combustion de tout son pétrole.

Le dérèglement climatique impose par lui même une diminution massive de l’utilisation des énergies fossiles. Il est non seulement indispensable mais aussi urgent de développer d’autres sources d’énergies renouvelables et d’effectuer au plus vite la transition énergétique.

Alors qu’elle va à l’encore de puissants intérêts financiers et géopolitiques qui tente de la ralentir au maximum, réussir rapidement cette transition énergétique sera incontestablement l’un des plus grands défis du 21ème siècle.

« The case for optimism on climate change » – Al Gore

Et s’il n’y avait plus de pétrole ?

Que se passerait il si, du jour au lendemain, tout le pétrole de la planète disparaissait tout à coup ?

Réalisée par Christopher Rowley, « Le jour d’après : à court de pétrole est une fiction » tente de répondre à cette question. Il s’agit bien sûr d’un schéma impossible, car c’est progressivement que la pénurie de l’or noir se fera sentir. Néanmoins, l’intérêt de ce film est la mise en perspective de toutes ses utilisations, de ses impacts économiques et géopolitiques ainsi que des challenges liés à sa raréfaction.

Le jour d’après – A court de pétrole

La transition énergétique fera incontestablement partie de nos plus grands défis du 21ème siècle. Aujourd’hui plus que jamais des questions se posent :

Va-t-on connaître un monde sans pétrole ?

Comment opérer cette transition ?

Quels en sont les enjeux et les conséquences ?

Approfondir le sujet

Rejoins la communauté

Reçois gratuitement le livre
"L’homme qui plantait des arbres" ainsi qu'un pack de 100 visuels de citations inspirantes.

Soutiens-nous

en nous offrant un café

ou en faisant tes achats sur
Logo Amazon - different.land

Pin It on Pinterest